mercredi 13 juin 2012

Les hémorroïdes éclatent à River Plate



Fait insolite dimanche en Argentine pour le milieu de terrain de River Plate Leo Ponzio. Les hémorroïdes du joueur ont explosé en plein match, contre Boca Unidos. Pas de chance pour lui, le short de River Plate est blanc, tout comme son maillot.

Le joueur a continué à jouer normalement jusqu'a la fin de la partie tout en prenant cette mésaventure avec humour puisqu'il a pensé aux supporters de l'équipe adverse qui pour lui devaient sûrement jubiler de cet incident.

lundi 10 octobre 2011

C. Ronaldo :«une minorité d'anormaux» n'apprécie pas son jeu

cr7, ronaldo, portugal, messi, realAprès avoir défrayé la chronique le mois dernier par ses déclarations, le joueur du Real Madrid récidive en vantant une nouvelle fois ses qualités footballistiques

Les sifflets et les sarcasmes dont est victime le joueur portugais seraient-ils en train de le perturber plus qu'il ne le dit. La question se pose après les nouvelles déclarations réalisées ce lundi en conférence de presse lors de la préparation du match à l'Euro-2012 contre le Danemark.

Pour Ronaldo, seule «une minorité d'anormaux» n'apprécie pas son jeu. (ap)
Interrogé une nouvelle fois sur le fait que des spectateurs scandent le nom de Messi à chacune de ses interventions, Ronaldo a une nouvelle fois précisé sa pensée. Et on ne peut pas dire qu'elle soit pondérée. «Sur le terrain, j'y pense pas. Cela ne me préoccupe pas. Mais ces cris sont le fait d'une minorité d'anormaux qui vont au stade. Car je ne doute pas un seul instant que les amateurs de foot aiment voir jouer Ronaldo».

Ces petites phrases viennent s'ajouter à celles réalisées le mois dernier où l'attaquant portugais assurait qu'il suscitait la jalousie du fait que «je suis riche, beau garçon et que je suis un grand joueur que les gens sont jaloux de moi. Je ne vois pas d'autre explication». L'Essentiel

www.algerfoot.com

jeudi 6 octobre 2011

Mourinho : Le Doigt dans l’œil devient un jeu

1317823585_extras_noticia_foton_7_0.jpg

Le conflit qui a surgi entre Jose Mourinho et Tito Vilanova et le doigt du portugais dans l'œil de l'adjoint de Pep Guardiola est à nouveau à la une.

Cette fois-ci c'est un jeu crée récemment et qui représente El Mou dont la mission serait cette fois-ci d'éviter le doigt dans son œil.

Le jeu est actuellement disponible pour l'iPhone et devra devenir un succès dans le monde des jeux mobiles.

UEFA : Sanction de 110.00 euros pour le Barça

uefa, platini, barça, liga

L'UEFA a décidé de sanctionner le FC Barcelone UEFA pour utilisation de Fumigènes par les suporters Blaugrana lors de la super coupe d'Europe remportée à Monaco face au FC Porto (2-0)

 

L'instance dirigeante du football européen a également sanctionné le club catalan pour avoir quitté rapidement le stade à la fin de la seconde moitié de la cérémonie de remise de la coupe.

La sanction infligée est de l'ordre de 110.000 euros. 

vendredi 19 août 2011

Mourinho, et le ramasseur de balles

Pour justifier sa nouvelle défaite face au FC Barcelone, le Gourou du Real Madrid, Jose Mourinho a parlé de ramasseurs de balles du Nou Camp.

Au fait !, C'était qui le ramasseur de balle à une certaine époque au FC Barcelone ?

www.algerfoot.com


jeudi 18 août 2011

Mourinho, The Special Lose


On aurait pu parler des progrès du Real, des intentions plus offensives de ce même Real, preuve d'une plus grande maîtrise de son jeu, d'une plus grande confiance, d'une peur maîtrisée de l'adversaire. On aurait également pu s'attarder sur la qualité extraordinaire de ce match, chose rare à ce moment de la saison, de ce sommet qui ne lasse pas, de ces deux clubs qui dominent le foot mondial, laissant juste une place de 3e larron à Man Utd. On aurait enfin pu évoquer longuement ce Barça, à chaque fois surprenant. Les 3 buts fantastiques, récitation d'un football parfait. De Messi, absolument et décidemment, sur une autre planète, du retour heureux de Fabregas chez lui et aussi pourquoi pas d'un Abidal, assurément différent quand il porte ce maillot Blaugrana.

Pourtant c'est la fin du match qui, ce matin, retient mon attention. Symbole de la frustration, de la déception, le tacle de Marcelo est un résumé d'un tas de sentiments négatifs. Une sorte de cri : « Mais merde, on a fait un super match pourtant ! » Le geste est stupide, mais presque malheureusement compréhensible, un « pétage » de plomb absurde. Quand le cerveau n'est plus là… C'est comme le chien méchant qui mord, le coupable, c'est le maître ! Le problème, c'est que le maître chien s'est lui aussi illustré. Un comportement de minable, d'une bassesse sans nom. Xavi a parlé d'un « Mourinho pathétique », c'est cela et plus encore !

En avril, Vincente Del Bosque évoquait devant mon confrère Hermel et moi son inquiétude devant le spectacle désolant qu'avaient offert les « Clasico » du printemps. Un homme est en train de flinguer ma sélection déclarait-il en substance. Le sélectionneur espagnol a constaté hier soir que son inquiétude était légitime.

Je disais récemment ici que Mourinho allait jouer gros cette saison et que de star incontestée des années 2000, il pourrait bien vite accéder au rang de has been. Dans l'ordre, Mourinho se fait d'abord fesser par le Barça. Le club catalan gagne à chaque fois en popularité, montrant en plus à chaque fois la qualité incroyable de son jeu. Ensuite, il passe pour le coach qui ne trouve pas la solution, à la baston ou par le jeu, ça ne passe pas. Et comme il n'a aucune humilité, il n'admet pas la supériorité et incarne de ce fait la défaite. Enfin, il donne une mauvaise image de lui, du club et de ses joueurs. Passer pour un club de voyous quand on perd, c'est terrible. Voyou et vainqueur, ça peut devenir légendaire, façon Leeds des Seventies. Reste que ce concept de club voyou, je ne suis pas sûr que ça plaise beaucoup au président Perez. Historiquement, le Real c'est tout le contraire et la façon dont Mourinho est devenu le boss du club, s'appropriant également l'image de la maison, j'ai l'intime conviction que ça va vite fatiguer le président. L'auto déclaré « Special One » a intérêt à gagner cette Ligue des Champions, car tout autre résultat pourrait bien être retenu comme négatif. En cas d'échec, le Mou devra alors se ranger et revoir son avenir foot avec moins d'éclat.

C'est curieux finalement comme deux images peuvent suffire à résumer tout cela. La dégaine de Mourinho, relâché, plus du tout élégant, allure de chauffeur de taxi qui s'en va s'embrouiller avec un automobiliste nerveux. Et ce maillot blanc, beau, mais surmonté de ce filet or finalement vulgaire, bling bling, parvenu, nouveau riche. Ça lui plaît vraiment tout ça à Florentino Perez ? .Daniel Rolo

www.algerfoot.com


Résultat Ligue des champions: Le Bayern bien parti




Le Bayern Munich a fait un pas vers la qualification en s'imposant à domicile (2-0) face au FC Zurich en barrage aller de la Ligue des champions.
C'est Bastian Schweinsteiger qui a ouvert le score, de la tête, après un bon travail de Robben (8e), Robben qui justement nous a régalé avec sa spéciale, une frappe enroulée dans la lucarne, à un quart d'heure de la fin (72e). Dans les autres rencontres, le Wisla Cracovie, le Dinamo Zagreb, Odense et le Maccabi Haifa sont en ballotage favorable. Le 10Sport

www.algerfoot.com
Résultats barrages aller Ligue des champions:
Bayern Munich-FC Zurich 2-0
Dinamo Zagreb-Malmö 4-1
Odense-Villarreal 1-0
Wisla Cracovie-APOEL Nicosie 1-0
Maccabi Haifa-Racing Genk 2-1